Blocage du dos : causes et que faire pour soulager

Le mal de dos touche au moins une fois dans la vie 70 à 80 % de la population. Les spécialistes considèrent que c’est un problème de santé publique, car que l’on soit jeune, grand ou vieux, tout le monde peut se réveiller un matin et avoir le dos bloqué par une vive douleur, en ayant l’impression de ne plus pouvoir se redresser. Heureusement, il ne s’agit pas toujours d’une maladie grave, et si vous consultez tôt un médecin et adoptez de bonne habitudes, vous pourrez rapidement guérir et oublier votre mal de dos.

Qu’est-ce que le dos bloqué ?

Une personne a le dos bloqué ou coincé lorsqu’elle ne parvient pas à se redresser ou à tenir droit suite à une vive douleur au dos. Très inconfortable, cette situation peut durer seulement deux jours, une semaine, voire des mois. Ceci dépend surtout de l’origine de la douleur et de la gravité de la cause.
Généralement, la douleur est localisée au bas du dos, mais elle peut aussi être ressentie au milieu du dos ou plus haut, juste en dessous du cou. Ceci permet d’ailleurs aux médecins de faire un meilleur diagnostic, et de classer en différentes catégories les manifestations du “dos bloqué”. Ainsi :

  • si le dos est coincé au niveau de la hanche ou du bassin ou de la région environnante, il s’agit d’une lombalgie;
  • si la douleur part de la hanche pour s’étendre à la cuisse et au pied, il s’agit d’une sciatique;
  • si la douleur se situe au milieu du dos, on parle de dorsalgie;
  • si la douleur est plus haut vers l’épaule et le cou, c’est une cervicalgie, et donc, les vertèbres cervicales sont touchées;
  • si la douleur survient sans prévenir, de manière brutale et intense, c’est un lumbago.

Parmi ces différents cas de figure, la lombalgie et le lumbago sont les plus fréquents. La lombalgie simple dure au maximum 7 jours, mais si elle s’étend entre 7 et 90 jours, c’est une lombalgie aigüe, et si elle fait plus de temps, c’est une lombalgie chronique.

Les causes du dos qui se bloque

Les causes du mal de dos en général et du dos bloqué en particulier sont très variables, allant d’un fait bénin à une cause grave et dangereuse pour la vie du patient. Ainsi, ce mal peut être dû principalement à :
l’état de ménopause,
un faux mouvement des hanches en se redressant ou un tour de rein,
une usure des vertèbres cervicales ou des lombaires,
une dépression ou un stress mal géré ou soigné,
une maladie liée à l’âge telle que l’arthrose ou un état de vieillesse,
une maladie grave touchant les nerfs et les muscles,
une maladie grave comme un cancer ou une tumeur au niveau de la colonne vertébrale ou des lombaires,
etc.
Il est également important de savoir que de mauvaises postures lorsqu’on s’assoit pour travailler, ou des métiers comme ceux de la manutention ou le travail en usine peuvent aussi être à l’origine du blocage du dos. La personne concernée ne sentira pas forcément de douleurs au début de sa prise de fonction, mais plutôt après plusieurs mois ou plusieurs années suite à l’usure et à un mauvais usage de leur colonne vertébrale.

Dos bloqué, que faire : les solutions

Il faut absolument consulter un médecin si la douleur au dos est forte et dure plus de 2 jours. Le médecin va certainement établir un diagnostic en s’informant sur les antécédents médicaux du patient afin de déterminer s’il s’agit d’une lombalgie passagère, ou si l’anomalie est plus grave. Dans les deux cas, le patient peut recevoir une ordonnance de produits antalgiques et anti-inflammatoires comme des pommades ou des comprimés pour soulager la douleur en attendant un traitement plus adéquat.
Dans le cas des lombalgies simples ou des cervicalgies qui n’ont pas de raison spécifique, un traitement local, des anti-inflammatoires et éventuellement des soins chez un kinésithérapeute suffisent à rétablir le patient. Mais pour une lombalgie aigüe ou chronique, ou pour tout autre mal de dos liée à une maladie grave ou à un problème neurologique, la prise en charge sera plus longue. Il peut être utile dans certains cas de procéder à des opérations chirurgicales pour réparer les vertèbres ou la colonne déformée.

Blocage du dos, que faire : adopter les bonnes habitudes

La crainte et la gêne que provoque le mal du dos bloqué sont de vraies handicaps pour le patient. Celui-ci à tendance à se renfermer et à éviter de se mouvoir, de peur de ressentir plus de douleur ou de se faire davantage mal. C’est une crainte légitime, mais si le médecin n’interdit pas de faire des mouvements, il vaut mieux en faire. Immobiliser les muscles ne va pas contribuer à les détendre, mais plutôt à les engourdir. Aussi, tout en suivant son traitement et en allant éventuellement chez le kinésithérapeute, il faut bouger.
Au bureau ou à la maison, il faut veiller à s’asseoir bien droit, de sorte à ne pas courber le dos ou prendre appui sur la partie douloureuse. Des sièges spécifiques sont conçues à cet effet, il s’agit de chaises ou de fauteuils ergonomiques. Pour dormir, il faut remplacer son matelas par un matelas orthopédique ou par un matelas mémoire de forme. Si le cou ou la partie supérieure du dos sont aussi touchés, il faut penser à avoir également un oreiller orthopédique.

Dos bloqué, que faire : les précautions

Sauf pour les personnes travaillant dans la manutention, il faut éviter tout effort qui pourrait agir négativement sur les muscles et la colonne vertébrale. Ainsi, soulever des objets très lourds sans aide est à proscrire, peu importe l’âge qu’on a. Les personnes souffrant d’arthrose, de diabète ou de toute autre maladie grave liée ou non au nerfs doivent aussi éviter de mal s’asseoir, ou de faire de gros efforts.
Enfin, il faut consulter un médecin dès que les premiers malaises au dos se font sentir. Il est vrai que la lombalgie survient de manière inattendue, mais il y a parfois de petits signes d’alarme, de petites douleurs au bassin ou à la colonne après un effort, ou après s’être mal assis. Il faut déjà en parler à son médecin généraliste et aller voir un kinésithérapeute ou un homéopathe pour contribuer au rétablissement du corps et éviter que la situation de dos bloqué ne s’aggrave.